Rassegna Stampa

1 Novembre 2011

La Revue du Vin de France - Le retour des vins élevés en amphores

MODERNITÉ

Le retour des vins élevés en AMPHORES

(Une enquête de Pierre Citerne)

 

Depuis quelques années, l’observateur attentif aura pu noter l’apparition discrète chez certains vignerons de vaisseaux vinaires aux formes inhabituelles, qui renvoient pourtant à un passé millénaire. Les amphores reviennent à la mode.

Continue en PDF...

 

DÉGUSTATION

Qualifiées d’amphores, les jarres en terre cuite (dolia latins ou kvevri géorgiens) utilisées pour la vinification et l’élevage des vins sont en réalité plus grandes et plus ouvertes. Elles donnent de très beaux résultats, plaidant en faveur de la viabilité du mariage du raisin et de la terre.


Azienda Agricola Foradori
(Trentin)

Emblématique de la région viticole du Campo Rotaliano, située au nord de Trente, le domaine d’Elisabetta Foradori propose depuis peu trois cuvées parcellaires vinifiées pendant huit mois en jarres espagnoles de 450 litres. Au vu des résultats, on ne peut qu’approuver et encourager ce choix de la terre cuite. Le rouge (cépage teroldego) possède un vrai goût de brique mouillée, il est à la fois frais et riche, herbacé, poivré, précis et profondément fruité. Le blanc (cépage nosiola) est tout aussi remarquable. Pâle malgré la macération pelliculaire, intense tout en restant aérien, il délivre un message aromatique merveilleusement naturel, évoquant la sauge, la verveine, l’amande grillée…

 

IGT Vigneti delle Dolomiti rosso

Sgarzon Teroldego 2009 : 16/20

• 62 € prix distributeur (1 500 magnums/an)

 

IGT Vigneti delle Dolomiti bianco

Fontanasanta Nosiola 2009 : 17/20

• 28 € prix distributeur (8 000 bouteilles/an)

mag_amphores.pdfScarica il file deg_amphores.pdfScarica il file
torna alla rassegna <
torna alla rassegna < 9.jpg
8.jpg
ita | eng